Bureau à partager (Lausanne-Prilly), 300.-

Voici un texte de « petite annonce » que j’ai fait circuler dans Facebook. Idéal à copier-coller pour envoyer par e-mail à vos connaissances susceptibles d’être intéressées.

Nous sommes en train de monter une communauté de « coworking » à Lausanne — voir http://coworking-leman.net pour plus d’infos — et nous cherchons quelques indépendants avec qui partager nos locaux.

Nous avons trouvé un local de 120 m2 à Lausanne-Prilly dans lequel nous projetons d’aménager également un espace de réunion. Calme, lumineux (mais pas trop!), idéal pour indépendants travaillant sur écran et qui désirent un lieu de travail à l’atmosphère sympa, détendue, avec wifi, four à micro-ondes, coin canapé et « collègues de bureau » intéressants.

La cotisation de 300.-/mois couvre aussi bien l’utilisation des locaux (avec une place de travail personnelle dans un bureau ouvert), les charges/infrastructures (internet, imprimante…), et des activités (séminaires, conférences) que nous organiserons de façon ponctuelle.

Pour visiter ou plus d’infos: Stephanie Booth, 078 625 44 74, http://stephanie-booth.com ou http://climbtothestars.org

Prix: CHF 300.- dès le 1er novembre.

Merci de faire circuler cette annonce parmi vos connaissances qui pourraient être intéressées.

Steph
078 625 44 74

Coworking?
Le coworking, on pourrait dire que c’est une forme de partage de bureaux, dans un esprit communautaire et collaboratif plutôt que commercial.

C’est une solution qui attire typiquement des indépendants travaillant dans le milieu de la technologie ou d’internet, qui n’ont pas toujours besoin d’un bureau de façon permanente, travaillent principalement sur ordinateur ou avec des petits groupes de personnes.

Plutôt que de rencontrer ses clients dans des cafés et de travailler chez soi, les personnes utilisant un espace coworking bénéficient d’un lieu professionnel à l’ambiance “café” assez informelle, dans un esprit amical, collaboratif et ouvert.

Si le partage de bureaux classique peut se définir plutôt comme “nombre de locataires fini qui se partagent les frais”, l’esprit du coworking est plutôt “communauté en mouvement qui se regroupe autour d’un lieu”.

J’ai aussi mis des annonces sur anibis, petites-annonces.ch, rezonance dont vous pouvez vous inspirer pour faire des recherches dans votre réseau.

Publicités

Et Genève…?

Plusieurs personnes m’ont contactée au cours des derniers mois, intéressées à participer à quelque chose sur Genève. En tous cas trois, c’est un bon début! Si Genève vous intéresse, rejoignez-nous sur la liste de discussion, présentez-vous, et lancez un appel aux genevois. Mais non, ne soyez pas timides! Il suffit de se lancer.

Garantie de loyer

C’est bête, on a pensé à tout, sauf à la garantie de loyer. Je m’explique: j’ai entre les mains une demande de location pour le fameux local à Lausanne. Fort bien. J’ai trouvé un garant, j’ai pondu une petite bafouille pour expliquer ce que l’on compte faire du local… reste à trouver les 4000.- pour le dépôt. Swisscaution c’est bien, mais c’est limité aux habitations. Mince!

Connaissez-vous d’autres organismes du genre, ou des mécènes/sponsors généreux qui soutiendraient un espace coworking en devenir?

Coworking Léman sur Facebook

J’en faisais le constat sur CTTS tout récemment, pour toucher les gens, il faut aller à leur rencontre. Personnellement, si possible, et dans tous les cas, là où ils sont.

Si vous êtes sur Facebook, rejoignez et faites connaître le groupe Facebook Coworking Léman.

L’effort principal maintenant est d’agrandir la communauté Coworking Léman. C’est uniquement si nous parvenons à rassembler assez de personnes de la région qui sont intéressées par le coworking (et pas juste à titre de curieux, même si les groupes leur sont ouverts!) que des projets concrets peuvent prendre forme.

Impossible de prendre le risque financier d’ouvrir un espace de coworking avec deux pelés et trois tondus qui sont « intéressés ». A un moment donné, il faut des engagements fermes — et si je reste persuadée que la région (et même simplement la région lausannoise) recèle assez de coworkers potentiels pour que de telles initiatives voient le jour, encore faut-il trouver ces personnes (ou qu’elles nous trouvent).

Et c’est là que chacun et chacune a un rôle à jouer, pour faire connaître ce groupe et encourager les gens à s’incrire à la mailing-liste. Pour ceux qui s’inquiéteraient de la quantité de mails que cela pourrait générer, sachez que pour le moment le traffic sur la liste est très bas, et que Google Groups permet de régler assez finement à quelle fréquente on désire recevoir des mails de la liste (au fur et à mesure, en une fois au maximum une fois par jour, ou même jamais — on peut participer via le web).

Vie de ce blog

J’ai créé ce blog en vitesse il y a quelque temps, et je n’ai pas encore partagé avec vous ce que j’espère qu’il deviendra. Il est temps…

J’imagine un blog à plusieurs auteurs, venant de plusieurs régions différentes. Ils seront intéressés par le coworking en général, ou feront partie d’une communauté de coworking dans la région lémanique (ou même ailleurs en Suisse Romande, on ne va pas refuser les gens pour ça), ou seront en train d’essayer de mettre sur pied une communauté dans leur région ou ville. J’imagine aussi un blog qui deviendra un centre d’information et de promotion du coworking, en français.

J’insiste sur « plusieurs auteurs ». Pour l’instant il n’y a que moi. Mais j’ai quelques doubles des clés, donc n’hésitez pas à les demander. Cet espace, comme un espace de coworking, deviendra ce que nous le ferons.

Il y a du pain sur la planche et de la place pour les initiatives.

Ça bouge à Lausanne

J’en saurai plus dans quelques semaines, mais il semblerait bien que j’aie mis la main sur un local assez idéal pour créer une petite communauté coworking à Lausanne, du côté de Prilly. 116m2, possibilité de créer des lieux de réunion isolés, grandes fenêtres donnant sur un jardin, calme…

Pour plus de détails, inscrivez vous à la mailing-liste Coworking Léman et lisez la communication envoyée à ce sujet!